sábado, 17 de febrero de 2007

Dans la chaleur des nuits de pleine lune

Dans la chaleur des nuits de pleine lune

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Mon corps me tient tête,
Et la nuit se prête au rythme cadencé de fêtes,
Où l'on ose révéler sa face cachée.

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Mon corps obstiné entre dans le dédale
Tandis que je suis sous le regard des personnes
Qui vont marchant par un chemin à l’aveuglette.

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Les femmes se font vamps, et les hommes se font loups
Tandis que mon corps a besoin être libre
Et lui seul peut décider quoi faire.

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Ma tête est nulle,
Et mon corps veut laisser agir ses instincts
Tandis que la nuit me fait rêver.

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Quand tu serres mon corps contre ton corps
Mon âme s’enflamme
A ce feu qui me dévore.

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Je garderai le doux secret
Des plaisirs indiscrets
De tous nos jeux dangereux...

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
J’oublierai la peur, la honte et les remords.

No hay comentarios.: